h PLOMBS DE SCELLEMENT


Qui sommes-nous ? Publications et documentation Prix quinquennal 2024-2025 C'est quoi, la numismatique ? Actualités et petites annonces Nous contacter



 

PLOMBS DE SCELLEMENT

Les articles sont présentés en ordre chronologique de leur publication. Les titres des articles ajoutés lors de la dernière mise à jour sont mis en bleu.

Plomb de l’octroi de la ville de Liège

L’octroi est un impôt indirect qui se percevait aux portes des villes. Liège n’y a pas fait exception en la matière et la numismatique en a gardé les traces. Cet article sur un plomb d’octroi de la ville de Liège permet au lecteur d’en situer le contexte et c’est également l’occasion de mentionner deux deniers du XIIe siècle qui en rappellent l’usage.

Quelques plombs de textiles des Pays-Bas bref aperçu de la draperie

Notice d’intérêt général dont la finalité est de présenter une information sur la draperie dans les Pays-Bas. Les plombs dits de drapiers constituent un domaine de collection ignoré de la plupart des collectionneurs. Ils sont portant très diversifiés et plein d’intérêt offrant un vaste domaine à exploiter davantage. Quelques pistes bibliographies exposées en fin de texte permettront à l’amateur d’aborder le sujet.

Plombs de textiles liégeois

Sous le terme vague « plombs de marchandises », on désigne des marques de scellement apposées sur les pièces de textiles. En réalité, ces marques se rapportent à des pièces de textiles d’origines bien différentes. Il faut distinguer les pièces de toile et les pièces de drap qui, toutes deux, sont produites par des métiers différents. Les toiles sont de chanvre, de lin, de coton ou de soie, et présentent la même apparence de chaque côté : il n’y a ni endroit, ni envers. Le drap est en laine et présente un endroit et un envers. Occasion est ici saisie d’en préciser les productions et les métiers suivies de l’illustration des principaux types de plombs liégeois.

Les plombs de textiles - une procédure très réglementée en France

De tout temps, l’homme a dû se vêtir. Il a donc, pour se protéger, eu recours à ce que la nature lui offrait : les laines et les fibres végétales. Du fil à la pièce de textile, le chemin est long et parsemé de contrôles divers. Cette notice évoque le chemin parcouru depuis le métier du tisserand jusqu’à la vente de la pièce achevée à la halle. Les plombs de textiles, parents pauvres de la numismatique, restent un domaine de collection et d’étude quelque peu négligé. Cette notice décrit les principaux types de plombs.

Plomb de minoterie (farine) – Moulin Hardy-Lebegue Moulin-Le-Blanc (Mézières - Ardennes)

Notice sur l’ancienne minoterie Hardy-Lebegue à Charleville, des origines à la production de farine ; descriptions des plombs et des catégories de farines.

Un plomb du drapier Pierre Thomassin de Troyes

Identification d’un plomb de textile issu d’une manufacture de Troyes et de son propriétaire Pierre Thomassin, bourgeois anobli en 1783 par Louis XVI. Court historique des origines de la draperie et de la bonneterie à Troyes.

Le marquage des plombs pour la longueur des draps

Une information générale sur les conventions et graphies utilisées pour indiquer la longueur des pièces de draps sur les plombs de scellement.

Plomb des Moulins Saint-Irénée des frères Desforges (France, Ardennes)

Description d’un plomb destiné à sceller les sacs de farine et les contextes géographique et historique.

Plomb de textiles de la manufacture de Chartres

Un plomb de textile mis au jour en Hainaut, malgré son piètre état de conservation, nous a permis d’en préciser l’origine et de saisir ainsi l’occasion de dresser un aperçu de la draperie à Chartres en général ainsi que des plombs usuels apposés sur les pièces de tissu après l’opération de tissage.